26.2.24

Piste Noire : une série qui se veut Nouveau Récit ?

Un ami m'a récemment conseillé Piste Noire comme série Nouveau Récit. Une station de ski où l'appat du gain des projets immobiliers contraste avec les difficultés sociales et économiques des saisonniers, et le manque de neige de plus en plus prégnant.

La série traite bien d'enjeux actuels, et est construit autour de stéréotypes : les politiques, promoteurs, investisseurs véreux, face aux saisonniers exploités et opposants écologistes très caricaturaux.

Au fil de l’enquête – menée par  Émilie Karras (Constance Labbé), jeune gendarme déterminée qui a fui la station douze ans auparavant, et Loïc Servoz (Thibault de Montalembert), le sergent local au franc-parler –, le scénario est ponctué de gestes et de répliques mal pensés pour un Nouveau Récit :

Loïc Servov qui :

- balance ses clopes par la fenetre de sa voiture gendarmerie à de multiples reprises en pleine nature, alors que c'est illégal, mais les scénaristes ne doivent pas le savoir...Nous sommes en 2024 chers scénaristes. #lookup !

- une femme est défénéstrée, et le gendarme ouvre une couverture de survie pour la recouvrir, puis appelle sa collègue pour qu'elle appelle le SAMU. Il se pose à côté de la blessée et lui dit que ça va aller. Aucun geste de premier soin, aucun appel en directe au SAMU pour suivre les consignes de premiers soins. Une petite opportunité ratée pour faire de la pédagogie utile, non?

Et une perle, Emilie Karras qui propose d'aller en voiture à la Mairie (qui est à 100M), au lieu d'à pied car elle à froid : et qui se justifie, "j'ai une hybride".

Si c'est ça mettre du nouveau récit dans un scénario...il y a encore beaucoup de chemin à faire.


Diffusion jeudi 22 février à 21.10 sur France 3 et en intégralité sur france.tv